La première pierre du nouvel Ehpad « Bon secours» a été posée lundi 3 novembre à Rillieux-la-Pape

Sur les six millions d'euros de coût du projet, trois millions viennent de prêt bancaire et trois millions de fonds propres. Ces fonds sont issus de l'épargne solidaire de particuliers ayant investi auprès de la société EHD. « L'épargne solidaire montre que l'on peut faire de la finance avec un impact social fort », a indiqué Alix Guibert, responsable des ressources financières Habitat et humanisme, lors de la pose de la 1ère pierre.

Concernant le nouvel aménagement, une vingtaine de places supplémentaires vont être créées, avec cinquante chambres disponibles et un espace totalement réaménagé. Les soeurs y auront toujours leur place, avec d'autres soignants laïcs.

L'espace commun s'ouvrira sur un jardin intérieur et la partie boisée de l'ancienne maison. Le sous-sol sera réservé à la partie technique, le rez-de-chaussée accueillera le restaurant, l'accueil, maîs aussi les parties réservées aux soeurs, pour qu'elles soient au plus près des autres résidents.
Les deux niveaux supérieurs seront réserves aux chambres avec de nombreuses ouvertures pour des balcons et terrasses exposés plein sud.
Au coeur du bâtiment, un espace chapelle sera réservé.
Les accès à l'Ehpad seront ouverts afin qu'il puisse y avoir un échange entre les résidents, mais aussi les riverains.